Techniques de hiérarchisation des priorités

Les techniques de hiérarchisation sont utilisées pour optimiser la valeur des livrables et maximiser le retour sur investissement. La hiérarchisation basée sur la valeur est utilisée dans le toilettage du backlog, la planification des versions et la planification des itérations.

Qu'est-ce que les techniques de priorisation

Les techniques de hiérarchisation sont utilisées en collaboration avec les parties prenantes pour établir des priorités pour chaque unité de travail afin d'optimiser la valeur des produits livrables et de maximiser le retour sur investissement. Voici quelques-unes des techniques de priorisation : L'affectation numérique, le processus hiérarchique analytique (AHP), la méthode des 100 points ou du vote cumulatif, la monnaie de monopole, le MoSCoW, le modèle d'analyse Kano, la méthode de Wiegers, le cadre de hiérarchisation des exigences et l'équilibre entre le risque et la valeur. La valeur commerciale, le risque et les coûts sont quelques-uns des facteurs couramment utilisés dans la hiérarchisation. Ces facteurs de hiérarchisation sont généralement pris en compte lors de la hiérarchisation des exigences, des fonctionnalités, des améliorations, des défauts et des éléments de travail techniques.

Top cours liés à Techniques de hiérarchisation

Méthodes et techniques liées à Techniques de hiérarchisation

  • Vision 20/20

    1. Une vision de 20/20

    La vision 20/20 est un jeu et une technique de collaboration consistant à classer une liste de caractéristiques par ordre d'importance en fonction du point de vue des parties prenantes.
    Le facilitateur écrit les caractéristiques sur des cartes et les montre aux parties prenantes.
    Les parties prenantes sont invitées à classer les caractéristiques en fonction de leur importance. Les cartes de moindre importance et de plus grande importance sont déplacées vers le bas et vers le haut de la liste, respectivement. Le résultat est une liste de caractéristiques classées par ordre d'importance.

  • Un bon rapport qualité-prix

    2. Un bon rapport qualité-prix

    L'équipe et le client utilisent la technique du "Bang-for-the-buck" pour classer les éléments de travail en fonction de la valeur de chaque fonctionnalité et de l'effort estimé nécessaire pour le développement (coût).
    C'est l'équipe qui connaît le mieux la taille des éléments de travail, et le client qui connaît le mieux la valeur commerciale de ces éléments.

    Lorsque les story points sont utilisés dans la technique du "bang-for-the-buck", la valeur du bénéfice d'un élément de travail est la division des points de valeur par les story points correspondants.

  • Équilibrer la valeur et le risque

    3. Équilibrer la valeur et le risque

    La méthode d'équilibrage des risques et de la valeur permet de réunir le risque et la valeur pour établir des priorités. Les parties prenantes utilisent une matrice risque-valeur 2x2 qui fait correspondre la valeur et le risque de haut en bas. Cette cartographie aide à prendre des décisions et à établir des priorités, de la plus haute à la plus basse :

    1. Risque élevé et valeur élevée : Livrer d'abord
    2. Faible risque et valeur élevée : Livrer le prochain
    3. Faible risque et faible valeur : Livrer en dernier
    4. Risque élevé et faible valeur : Évitez
  • La méthode de Wiegers

    4. La méthode de Wiegers

    La méthode de Wiegers établit un ordre de priorité relatif en utilisant un calcul pondéré des avantages, des pénalités, des coûts et des risques de chaque caractéristique.
    Cette méthode ne s'applique qu'aux fonctionnalités dont la priorité peut être négociée, et non aux fonctionnalités obligatoires (par exemple, pour répondre aux exigences de conformité, de respect des règles ou de réglementation).

  • Vote par points ou vote multiple

    5. Vote par points ou vote multiple

    Dans le vote par points (aussi appelé démocratie par points), chaque partie prenante reçoit un nombre prédéterminé de points à attribuer aux caractéristiques de l'entreprise. Après avoir additionné les votes par points, les fonctionnalités sont classées par ordre de priorité et placées dans un ordre de classement relatif.

  • Modèle d'analyse de Kano

    6. Modèle d'analyse de Kano

    L'analyse Kano s'intéresse à la satisfaction perçue des clients pour établir la priorité d'une fonctionnalité de produit ou d'une histoire d'utilisateur. L'analyse Kano s'intéresse à cinq catégories :

    1. Qualité indispensable (Insatisfaisants / Basiques) : ignoré lorsqu'il est satisfait, insatisfait lorsqu'il ne l'est pas
    2. Qualité unidimensionnelle (Satisfaisants / Performants) : des attributs parlés qui sont des promesses
    3. Qualité attrayante (Delighters) : des fonctionnalités agréables à avoir, mais pas nécessairement nécessaires
    4. Qualité indifférente (Neutre) : les clients sont indifférents à la caractéristique de qualité
    5. Qualité inversée : certains clients vont adorer, d'autres vont détester la fonction

    Il convient de noter que la satisfaction et les attentes des clients évoluent avec le temps et qu'elles doivent donc être revues et traitées en permanence.

  • MoSCoW

    7. MoSCoW

    Le MoSCoW est une technique populaire de priorisation basée sur la valeur. Les parties prenantes décident de chaque unité de travail en attribuant :

    • Doit avoir (Mo)
    • Aurait dû (S)
    • Aurait pu (Co)
    • N'aura pas (W)
  • L'argent du Monopoly

    8. La monnaie de monopole

    Dans l'approche de l'argent de Monopoly, les parties prenantes reçoivent de l'argent de Monopoly sous forme de fausse monnaie égale au montant du budget du projet. Les parties prenantes distribuent l'argent du Monopoly entre les caractéristiques qu'elles apprécient le plus.
    Cette approche est la plus efficace lorsqu'elle est limitée à la hiérarchisation des fonctions commerciales.

  • Méthode des 100 points

    9. Méthode des 100 points

    La méthode des 100 points (aussi appelée "vote cumulatif") est un type de sondage d'opinion qui permet de définir des priorités pour des éléments (par exemple, des fonctionnalités) dans le cadre d'un groupe. Chaque participant du groupe se voit attribuer 100 points. Les participants attribuent des points aux éléments les plus importants.
    Le résultat est une distribution pondérée des points sur les articles. Enfin, les votes sont additionnés et les éléments sont classés dans l'ordre du plus grand au plus petit nombre de votes.

  • Affectation numérique

    10. Affectation numérique

    L'affectation numérique est un schéma simple de hiérarchisation des priorités. Les éléments du backlog sont classés comme suit

    • Priorité 1 (élevée)
    • Priorité deux (moyenne)
    • Priorité trois (faible)

    Toutefois, cette méthode présente le risque de classer tous les éléments en première priorité.

  • Processus hiérarchique analytique (AHP)

    11. Processus hiérarchique analytique (AHP)

    Le processus hiérarchique analytique (AHP) prend une liste de caractéristiques et effectue une comparaison relative par paire sur la base de certains critères d'évaluation pondérés. En conséquence, chaque caractéristique obtient un score total qui est utilisé pour dériver l'ordre relatif.